Juri-geek: de la prise de conscience à l’action il n’y a qu’un pas… que le RGPD nous aidera à franchir

Le RGPD est censé mettre en mouvement les consommateurs, mais « la compréhension de la discipline juridique paraît souvent abrupte pour les non-initiés ». Nathalie Devilliers, alias Juri-geek « tente de démocratiser le droit du numérique, une matière qui n’est pas suffisamment enseignée et qui fait l’objet de recherches trop peu accessibles. »

Dans son dernier article cette semaine elle propose de multiplier les juristes-geeks pour gagner la bataille de l’intelligence artificielle, tandis que le mois dernier elle proposait un article très optimiste sur le RGPD qui prônait de passer rapidement de la prise de conscience individuelle — voir notre précédent article sur Cambridge Analytica — à l’action individuelle et collective.

Une belle découverte ! Nous espérons pouvoir inviter Nathalie à l’un de nos prochains meet-ups.

On ne s’endort pas sur le RGPD !

Entré en vigueur il y a maintenant 15 jours, une application nous invite à nous endormir au son du RGPD.

Lire cet article 

Derrière la blague qui oscille entre absurdité et cynisme, cette application nous rappelle le risque principal du RGPD pour les consommateurs : tomber dans l’oubli. 

La CNIL aborde sa mise en oeuvre avec une grande mansuétude mais les sanctions commencent à se mettre en place contre les entreprises trop peu regardantes 

Lire l’article : Optical center sanctionné

Mais le RGPD ne doit pas être une punition pour les entreprises. C’est un levier pour les particuliers, la possibilité d’entrer dans une nouvelle ère, celle d’une co-responsabilité, d’une co-gestion des données personnelles.

Alors, devenez consomm’acteurs et rejoignez nous.

www.rebindme.com